Recrutement: les grandes tendances de 2018

Recrutement: les grandes tendances de 2018

Business people walking in modern lobby

Vous souhaitez profiter de la reprise économique pour donner un nouvel élan à votre carrière? Nous avons analysé des milliers de données LinkedIn Top Companies 2018pour dresser un panorama des grandes tendances du recrutement en France. Profils courtisés, grandes écoles et universités plébiscitées, secteurs les plus concurrentiels pour les candidats… Suivez le guide!

Partagez et réagissez en utilisant le hashtag #LinkedInTopCompanies

La reprise économique se confirme en France et commence à porter ses fruits sur le marché du travail. Avec un taux de croissance au plus haut depuis dix ans (2,2% prévus en 2018, selon l’OCDE), un climat des affaires au beau fixe et des investissements privés en progression (+4,4% en 2017), les perspectives de l’emploi sont particulièrement bonnes. Cette année, la barre des 2 millions de recrutements devrait être franchie. Et si vous en profitiez pour saisir de nouvelles opportunités professionnelles?

1. Les profils les plus recherchés

Les cadres, bien sûr. Selon l’APEC, entre 248.000 et 271.000 postes devraient leur être ouverts en France en 2018 (soit jusqu’à 13% de plus qu’en 2017). Du jamais vu depuis 2000! Les débutants ont également la côte: en 2017, 37% des nouvelles recrues des entreprises du classement LinkedIn Top Companies 2018 faisaient leurs premiers pas sur le marché du travail. Les profils plus seniors (managers et directeurs) ont quant à eux représenté en 2017 16% des recrutements des entreprises de notre classement.

2. Les métiers en tension

Selon les données LinkedIn, dans un contexte de transformation digitale, les profils scientifiques et IT (analyse de données, cybersécurité, cloud, IA…) sont très populaires auprès des entreprises. Pour surfer sur la reprise économique, les recruteurs s’arrachent également les commerciaux avec quelques années d’expérience. Dans l’industrie et le bâtiment, ce sont les ouvriers qualifiés qui sont particulièrement recherchés, nous apprend la dernière enquête Besoins en Main-d’Oeuvre (BMO) de Pôle Emploi. Enfin, les métiers de services (aides à domicile et aides ménagères, aides-soignants, cuisiniers, employés de l’hôtellerie…) devraient continuer à recruter massivement en 2018.

3. Les grandes écoles et universités plébiscitées

Les universités Panthéon-Sorbonne et Paris-Dauphine proposent les formations les plus plébiscitées par les LinkedIn Top Companies. Près de 4.000 diplômés de ces deux établissements ont été embauchés par des entreprises de notre classement l’année dernière. Bien sûr, les diplômes d’écoles de commerce sont également très prisés. Parmi les plus courus: KEDGE, NEOMA ou encore, l’ESSEC qui ont fait l’objet de 3.700 recrutements au sein de ces fameuses Top Companies. Enfin, du côté des écoles d’ingénieurs, ce sont CentraleSupélec, Télécom Paris, l’INSA Lyon et Polytechnique qui ont fourni le plus de candidats en 2017 à nos Top Companies, 1.500 au total.

4. Les compétences humaines les plus valorisées

Face aux mutations du monde du travail, les entreprises du classement LinkedIn Top Companies ne cherchent pas uniquement des diplômes. Compétences humaines et savoir-être jouent également un rôle clé dans la sélection des candidats. Selon les informations que nous avons compilées, les recruteurs privilégient en 2018 les personnalités créatives, responsables, ayant un esprit entrepreneurial et capables d’acquérir constamment de nouvelles compétences.

5. Les secteurs les plus concurrentiels

Sans surprise, l’industrie du luxe reste la plus convoitée en 2018. Selon nos données, l’année dernière, les leaders du secteur recevaient ainsi jusqu’à 170 candidatures par offre d’emploi postée sur LinkedIn. Les entreprises de la tech (peu présentes dans notre classement parce qu’elles proposent relativement peu de postes en France) sont également largement plébiscitées, notamment par les jeunes diplômés. Moins courtisés et offrant davantage de postes, ESN (ex-SSII) et groupes industriels offrent quant à eux davantage de chances d’être recruté, notamment en début de carrière.

6. Les régions les plus dynamiques

L’Ile-de-France est la région qui connaît le plus grand dynamisme en matière de recrutement. L’année dernière, près de 60% des annonces postées par les entreprises de notre classement 2018 concernaient des postes basés à Paris ou sa banlieue. Rien d’étonnant, tant la majorité des recrutements ont lieu aux sièges, surtout implantés en région parisienne. Viennent ensuite les régions de Lyon (4% des offres), de Toulouse (3% des offres) et de Lille (2,6%).

Découvrez le classement complet des LinkedIn Top Companies 2018 et partagez vos réactions en utilisant le hashtag #LinkedInTopCompanies.

 

Source : https://www.linkedin.com/pulse/recrutement-les-grandes-tendances-de-2018-mehdi-ramdani/

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.